jeudi 19 juillet 2012

Dans la langue de...

A lire mes haïkus traduits, j'ai la délicieuse impression qu'ils ont été écrits par un autre... Merci Daniel ! 



une goutte

à la pointe de chaque brindille

solstice d'hiver 


a drop 
at the tip of each twig
winter solstice 



pluie sur neige
la branche ployée se redresse
se redresse

rain on snow
the bent twig straightens
straightens


ils sautent au dessus 

du faisceau de projecteur

les enfants libres



they jump above

the  beam of the spotlight

- free kids 





linoléum - 
le silence 
de ma chaussure gauche

plastic floor -
the silence
of my left shoe



train de banlieue -

la bouche ouverte

d'une poupée


suburban train -

the open mouth 

of a doll





échos du jour - 

le soleil

sur l'herbe floue

echoes of the day -
the sun 
on the blurred grass




verrière -

un nuage s'avance

vers la trace de main


glass roof -

a cloud moves forward

towards the hand print




amphithéâtre vide -
l'élastique d'une chemise
claque

empty amphitheater -

the elastic of a shirt

snaps





emplissant la rotonde
l'écho d'une toux

filling the rotunda
the echo of a cough





grue de chantier -

le vol d'une tôle


construction crane -

the flight of a metal sheet






un choc
dans la lumière douce -
première pétanque

shock
in the soft light - 
first petanque 



2 commentaires:

m.o.p. a dit…

J'apprécie le tout.

Paul de Maricourt a dit…

Ca permet une distance avec ses propres textes, la traduction...