jeudi 17 juillet 2008

Ver(s) sur mer

Groupe d'inconnus -
Ne saluer
que le chien

Marée montante -
Le sable sur mes orteils
retourne à la mer

Tap tap
Les tongs de la demoiselle -
Odeurs salines

Maillot glissant -
Le poids des moules
dans chaque poche

Jogging à la plage -
Des éclats d'eau tiède
sur les tibias

Marée basse -
Un chien bondit
dans le bleu du ciel

Le champ des gitans -
Je frotte sous mon nez
un brin d'armoise

Sans fin les mouettes -
La plage glisse
sous la mer

Tourbillon -
Les rires fous des mouettes
d'un bleu à l'autre

Filtrant
la lumière du soir
les épis de lin

PM

4 commentaires:

Richard a dit…

Superbe suite du littoral!

J'ai un faible pour les tongs de la demoiselle, très sensuelles, et le champ des gitans.

des mouettes s'abattent
dans la mer jaune et bleue
régulièrement

le beau cerf-volant
pris pour épater mon fils -
il préfère la mer!

serein sous le ciel
bercé de cris et jeux de plage
mâchant des nuages

Amicalement,
Richard

Paul de Maricourt a dit…

merci Richard,

J'essaye d'exprimer cette vibration à suivre les mouettes du regard, cette part de moi - de nous tous ? - à deux doigts de les rejoindre, mais...

Courant
vers la nuée des mouettes -
Les rejoindre ?

Les mouettes -
Jai pourtant dressé le cou
elles seules s'envolent

Bonne journée,
Paul

achourit12 a dit…

Mon premier passage sur cahin-caha. J'y reviendrai vite.


Amitié


Phil

Paul de Maricourt a dit…

Bienvenue Philippe !
Amitiés,

Paul