mercredi 26 mars 2008

6. Les cahin-cahots du métro

Entre deux stations

mon reflet par la fenêtre ~

Rien d'autre

Bastille ~

Les portes guillotinent

un retardataire


Journée accablante ~

Des usagers je ne vois

que leurs chaussures


~à suivre~


PM

3 commentaires:

Nagara a dit…

J'adore vos différents haïkus et senryus, un peu espiègles.

Je vous invite à jeter un oeil sur mon blog... Nous sommes presques voisins; nous sommes parisiens.

Paul de Maricourt a dit…

Je vais prendre le temps de découvrir votre blog !
Vous écrivez dans 575, je crois...

B à v,
Paul

Nagara a dit…

Effectivement, certains de mes haikus ont été retenus par 575. Je n'y écris pas vraiment.

Roh, je viens de voir cette honteuse faute dans mon précédent commentaire: "presqueS"... quelle honte.